L’île interdite !

jeu de société île interdite coopération plateau immersion coop équipe tension aventuriers trésors engloutis
L’ÎLE INTERDITE : UNE EXPÉRIENCE IMMERSIVE!
Les jeux de société coopératifs, moins nombreux sur le marché que ceux à caractère compétitif, offrent une expérience de jeu différente et parfois fort stimulante. C’est le cas avec le jeu L’Île Interdite. Lancé en 2010 par Gamewright et conçu par l’auteur de Pandémie, il a reçu des éloges en Europe où il a gagné en 2011 le prestigieux Spiel des Jahres, jeu de l’année en Allemagne. C’est essentiellement un jeu de plateau avec une thématique qui s’inspire librement de la légende de la cité d’Atlantide, lorsqu’on lui vola ses trésors, elle sombra dans l’océan. De 2 à 4 aventuriers faisant équipe, doivent tenter de récupérer les 4 trésors et quitter l’île avant qu’elle ne sombre complètement. 24 tuiles en carton représentent des lieux qui ensemble forment la cité et servent de plateau. Ces tuiles de jeu deviennent inondées graduellement, une à une, au fur et à mesure que le jeu progresse. Il y a 4 cartes à récupérer afin d’obtenir un trésor, cartes qu’on peut également s’échanger entre joueurs afin d’accélérer le processus, chaque personnage possède des habiletés uniques et l’inondation peut être ralentie en asséchant les tuiles déjà inondées.

À prime abord, on remarque la qualité du matériel, les tuiles et les cartes sont épaisses et plastifiées et l’esthétisme graphique des lieus enchantés que l’on retrouve sur les tuiles est soigné et remarquable. Les figurines en plastique représentant les 4 trésors démontrent également de la qualité de fabrication. Même la boite se distingue, elle est faite en métal et le couvercle porte le nom du jeu estampé en relief. Bref, le matériel et la finition du jeu est irréprochable. Les règles sont simples, concises et le jeu est facile à comprendre et convient aux joueurs de tous âges. Nous avons également aimé l’attention portée aux noms et aux images des lieux enchantés, qui est fidèle à l’aspect mythique dont s’inspire l’histoire derrière le jeu. Pour ce qui est de l’expérience de jeu en soi, elle est immersive, collaborative, avec un dénouement imprévisible et le suspense de la possibilité de victoire ou de défaite perdure jusqu’à la toute fin. Nous trouvons d’ailleurs la difficulté du jeu bien balancée, elle donne le goût de rejouer pour gagner plutôt que de devenir une source de frustration, souvent le cas avec des jeux qui se veulent trop difficiles. Les seules lacunes se trouvent dans l’absence de variantes sur le mode de jeu, ce qui peut rendre les parties plutôt redondantes. Malgré un dénouement imprévisible, on sait exactement à quoi s’attendre à chaque partie. D’autre part, on aurait aimé avoir des tuiles spéciales qui donneraient au jeu un peu plus de piquant. Malgré ces quelques petits points faibles, L’Île Interdite est quand même un bon jeu, avec une mécanique simple, une thématique immersive et qui tient les joueurs en haleine jusqu’à la toute fin. C’est pour ces raisons que nous lui donnons une note respectable de 4 sur 6.

Points forts
(+) excellente qualité de finition
(+) personnages avec des habiletés différentes
(+) difficulté bien balancée
(+) suspense jusqu’à la toute fin
(+) règles claires et concises
(+) thématique immersive

Points faibles
(-) parties peuvent être redondantes
(-) aucune variante sur le mode de jeu
(-) absence de tuiles spéciales

Comment jouer ?

  • On étale les tuiles, les cartes Trésor, les cartes Inondation et les trésors, selon une configuration spécifique pour former le plateau de jeu.
  • Les joueurs choisissent leur personnage parmi les 6 choix possibles. Chaque personne possède des habilités spécifiques. On détermine ensuite le niveau d’eau sur l’échelle graduée, en fonction du niveau de difficulté souhaité. Plus le niveau d’eau est élevé dès le départ, plus l’île sera inondée rapidement et donc plus la partie sera difficile. Lorsqu’une tuile est inondée, on retourne la carte de bord pour révéler le même lieu en bleu et lorsqu’on l’assèche, on la retourne de nouveau sur le côté de couleur.
  • À chaque tour, dont l’ordre est déterminé dans le sens horaire, le joueur doit compléter trois actions, tirer 2 cartes Trésor et tirer un nombre de cartes Inondation correspondant au niveau d’eau déterminé au début de la partie. Les trois actions possibles sont :
    • Se déplacer
    • Assécher une tuile
    • Donner une carte Trésor
    • Gagner une carte Trésor
  • On peut donner une carte Trésor à un autre joueur si les deux pions se trouvent sur la même case.
  • On peut récupérer un trésor lorsqu’on a accumulé les 4 cartes Trésor identiques et à condition que le pion se trouve sur la tuile correspondante au trésor en question. Chaque joueur ne peut avoir en sa possession plus de 5 cartes.
  • Dans la pile de cartes Trésor, dont chaque joueur tire 2 cartes par tour, il y a 3 cartes Montée des Eaux. Si on tombe sur une de ces cartes, on doit monter le niveau d’eau d’un cran sur l’échelle graduée.
  • Après avoir tiré 2 cartes Trésor, chaque joueur doit tirer un nombre de carte Inondation correspondant au chiffre indiqué par le niveau d’eau. Pour chaque carte tirée, on trouve la tuile correspondante et on l’inonde, en la tournant sur son côté inondé. Si la tuile correspondante est déjà inondée et qu’on tombe sur sa carte une deuxième fois, on la retire du jeu complètement.
  • S’il n’y a plus de cartes dans une pile, on mélange la défausse des mêmes cartes et un forme une nouvelle pile.
  • Une fois que tous les 4 trésors ont été récupérés, chacun doit déplacer son pion jusqu’à la tuile héliport. Un des joueurs doit avoir défaussé une carte Hélicoptère pour que l’équipe puisse décoller de l’île ce qui confirme la victoire.
  • On perd de l’une des 4 façons suivantes :
    • Si les tuiles Trésor sombrent avant que les trésors respectifs soient récupérés.
    • Si l’héliport sombre.
    • Si un joueur est sur une tuile qui sombre et qu’il n’a pas de tuile adjacente où nager.
    • Si le marqueur de niveau d’eau atteint la tête de mort.

Contenu

  • 58 cartes Trésor
  • 24 tuiles réversibles
  • 6 pions en bois
  • 4 figurines Trésor
  • 1 échelle graduée
  • 1 marqueur de niveau

Détails

Année : 2010
Auteur : Matt Leacock
Éditeur : Gamewright
Langue(s) : français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *