Jour de paye

Jour de paye évaluation jeu de société plateau stratégie famille enfant classique hasbro argent meilleur suggestionUN BON VIEUX CLASSIQUE !

Tout le monde aime un bon jeu de société classique. Sans être un grand connu de la trempe de Monopoly ou Scrabble, Jour de Paye s’est quand même taillé une place de choix sur les étagères de bien des foyers depuis sa conception en 1974. Hasbro a sorti la plus récente mouture du jeu en 2011. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Jour de Paye est un jeu de plateau ayant comme thématique les finances personnelles. Un sujet pourtant sérieux est en fait présenté dans ce jeu de façon assez divertissante, sans toutefois tomber dans le ridicule. Le plateau a d’ailleurs la forme d’un calendrier de 31 jours sous forme de cases, chacune donnant lieu à des actions ou événements divers, dont certains pouvant se répéter plus d’une fois par mois. Le plateau en forme de calendrier permet également de déterminer et de contrôler avec précision la durée du jeu, ce qui est bien. Par exemple, une partie d’une durée de 3 mois équivaut à 3 tours de plateau. Le plateau est beau visuellement, très coloré, cependant, la qualité de fabrication laisse quelque peu à désirer. Nous avons constaté qu’une manipulation brusque du plateau pourrait facilement le déchirer, notamment au point où les deux morceaux se joignent dans le milieu.

Jour de Paye est un jeu qui se joue bien entre amis et surtout en famille où il peut permettre d’initier les plus jeunes aux concepts et enjeux des finances personnelles. On peut le comparer au Monopoly sans l’aspect immobilier et plus proche de la réalité financière de Monsieur et Madame Tout-le-monde. Le réalisme des situations du jeu, parsemés d’un peu d’humour, est d’ailleurs un des aspects que nous avons le plus aimé et qui aide à le rendre divertissant. En effet, on y trouve des contextes que l’on reconnaît dans la vraie vie de tous les jours, comme par exemple des factures à payer, des montants à débourser pour divers services, la gestion des dettes, les opportunités d’affaires avec l’achat et vente de petits commerces, pour ne nommer que ceux-là. Dans certains cas, on peut même exiger de l’argent à un autre joueur de son choix, lorsqu’on pige une carte faisant mention de petits services personnels rémunérés comme par exemple : tondre le gazon, déblayer une entrée de garage, etc. Ceci est bien puisqu’il vient ajouter un élément compétitif entre les joueurs étant donné que l’objectif du jeu est d’être celui à la fin qui a accumulé le plus d’argent. Les billets de banque du jeu, cependant, sont de très piètre qualité, ce qui nous surprend venant d’un fabricant réputé comme Hasbro. Le papier aurait pu être un peu plus épais pour éviter le risque que l’argent se déchire dans la manipulation et les motifs sur les différents billets ont l’apparence d’avoir été dessinés par un enfant. Vu que l’argent est l’élément central du jeu, un peu plus d’attention à son visuel aurait été souhaitable. Malgré ces quelques petits défauts, Jour de Paye reste un bon jeu classique qui procure un plaisir simple et assuré, c’est pourquoi nous lui donnons une note de 4 sur 6.

Points forts
(+) on peut décider de la longueur du jeu
(+) a un certain réalisme (factures, dettes, etc)
(+) un brin d’humour aux situations

Points faibles
(-) qualité du matériel (plateau, argent)
(-) répétitif

Comment jouer ?

-Un joueur est désigné pour tenir la banque et le registre des prêts.

-Les joueurs décident au préalable du nombre de mois, c’est-à-dire du nombre de tours de plateau que va durer la partie.

-Chaque joueur dispose de 3500$, pose son pion sur la case départ, lance un dé et avance du nombre de cases correspondant au chiffre indiqué. Il suit alors les instructions de la case sur laquelle il se retrouve. Les tours se jouent dans le sens des aiguilles d’une montre.

-Jours du courrier : Ce sont les jours où passe le facteur. Sur cette case, on pige sur la pile de cartes Courrier le nombre de cartes indiqué sur l’enveloppe du facteur. Ce sont souvent des factures à payer.

-Cases Actions : On pige une carte de la pile de cartes Action. Il s’agit la plupart du temps de payer un joueur ou une cause, ou exiger un paiement pour un produit ou service divers.

-Cases Loterie : Chaque samedi est un jour de loterie. Si un pion arrive sur une case loterie, les deux dés sont jetés et le joueur ayant la combinaison des deux chiffres obtenus sur sa carte loterie gagne la cagnotte. Avant de jeter les dés, la banque contribue automatiquement 1000$ et chaque joueur doit contribuer au moins 100$ ou plus à la cagnotte.

-Case Marché : On pige une carte de la pile Marché et on annonce aux autres joueurs qu’on a une enchère pour un commerce à vendre. Vous dites le montant minimum de l’offre sans révéler sa valeur actuelle. Le joueur ayant pigé la carte peut aussi participer à l’enchère. Lorsque l’enchère est gagnée, à moins d’avoir le montant en sa possession, le joueur qui l’a gagné doit obtenir un prêt de la banque.

-Case Preneur: Le joueur qui tombe sur cette case peut ainsi vendre son commerce, ou celui de son choix s’il en a plus qu’un. La banque paye au joueur le montant de la valeur du commerce. Le joueur peut utiliser une partie de ce montant pour rembourser sa dette, s’il le désire.

-Case Anniversaire : Le joueur reçoit 100$.

-Case Vente de Garage : Le joueur lance un dé et doit payer à la banque 100$ fois le chiffre obtenu. Il pige ensuite une carte marché et il obtient le commerce sur la carte pour le montant qu’il vient de débourser.

-Case Jour de Paye : il s’agit de la dernière case du jeu et chaque joueur récolte automatiquement sa paye mensuelle de 2500$.

Dès que tous les joueurs ont eu leur jour de paye au dernier tour de plateau, l’argent de chaque joueur est compté, les dettes soustraites des totaux respectifs et le joueur ayant le plus d’argent en sa possession ou, dépendant de la situation, la plus petite dette, gagne la partie.

Contenu

– 1 plateau
– 6 pions de couleur différente
– 54 cartes courrier
– 36 cartes action
– 36 cartes marché
– 6 cartes loterie
– 1 carnet de registre des prêts
– 2 dés (1 rouge, 1 blanc)
– argent factice

Détails

Année : 2011 (première édition 1974)
Auteur : Paul J. Gruen
Éditeur : Hasbro
Langue(s) : bilingue anglais-français
Durée : 30 minutes
Prix : 25 $

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *